jeudi 10 décembre 2009

Le verbe aimer est difficile à conjuguer : son passé n'est pas simple, son présent n'est qu'indicatif, et son futur est toujours conditionnel."
Jean Cocteau

Indécente …oui je dis bien
Inconvenante.
Impudique.
Comme tu voudras
Si les mots changent l’idée reste la même
L’idée que tu fais de moi ??
Celle que j’ai bien voulu te donner
Mais à bien y penser...Le suis-je vraiment ?
N’est-ce pas toi qui me vois comme ça et ça t’arrange
Ça t’arrange ? Pourquoi ?
Attirante…Bien trop attirante. !!
Simplement pour te dire que ce n’est pas de ta faute
Oui …
De ta faute… ?
Si tu as fais l’amour avec moi…….


Ne parle de l’amour comme on parle du temps
« C’est l’infini mis à la portée des caniches »
Disait ‘Louis Ferdinand Céline ‘
Et toi de l’infini, que connais-tu ?

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Ce texte est très beau. Bravo pour ce blog qui donne envie de revenir.
Bonne continuation, je reviendrai.

joëlle a dit…

Merci de ce commentaire....

Invitation....

Invitation....
Excuse moi.....Non pas, de mes regards sur toi, ni de mes pensées ou de mes désirs,de ces mots..non excuse moi seulement de te les avoir écrit