dimanche 22 février 2009

Douceur


La vie est un voyageur

Qui laisse traîner son manteau derrière lui

Pour effacer ses traces...


J'avais oublié dans mes jours de bonheur

Qu'à côté de moi on pouvait pleurer....


Imagine...

Imagine un jour

Un jour sans nuages, dans un ciel de lumière

Où sa couleur viendrait se confondre avec le bleu de la mer

Un jour de paix Sans peur et sans larmes

sans cri et sans armes

Un jour ...Sans avoir à penser...

2 commentaires:

ProfGiov a dit…

tous les voyageurs laissent derrière eux des traces meme s'ils essaient de les effacer.

joëlle a dit…

Bonsoir ProfGiov
Merci de ton passage..